Forum d'entraide spirituelle
 
AccueilPortail*CalendrierRechercherS'enregistrerConnexion
Paix et Amour pour vous avec Souffle d'Amour, bonne visite.

Partagez | 
 

 Lettre aux Enfants des Etoiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Souffle
Admin
avatar

Cancer Cheval
Nombre de messages : 2921
Localisation : Loire Atlantique mais aussi prés de vous
Date d'inscription : 11/09/2008

MessageSujet: Lettre aux Enfants des Etoiles   Sam 24 Avr - 21:38

Lettre aux Enfants des Etoiles

Aloha, chers co-lumières, co-phares et co-assis au milieu de la tempête. Êtes-vous bien arrivés au réveil printanier 2010 ? Ou bien, le voyage jusqu’ici a-t-il encore été plein de secousses, un peu comme le leitmotiv : Si tant est qu’on es déjà dans une tempête, alors ce n’est pas un petit orage en plus qui fait la différence !

Ou bien, n’est-il pas question de réveil printanier, vu que cette année cela correspond plutôt à un « glissement de la fatigue hivernale vers la fatigue printanière » ?

D’une certaine façon, les deux sont justes, car qu’il y a de ‘l’ambiance’ en ce moment, chaque jour, bon nombre de choses sont dévoilées, des choses qui depuis des décennies, voire des siècles étaient bien cachées, à l’abri dans l’ombre. Mais maintenant le temps est vraiment venu où l’humanité doit peu à peu devenir adulte et le « jeu de cache-cache » n’est vraiment plus de mise. La Lumière, qui commence maintenant à se renforcer sans cesse sur Gaia, ne permet plus que des choses (surtout les choses qui ne sont pas au service du plus grand bien du grand Tout) continuent à être cachées à la foule.

Le jeu du bien et du mal qui a été si longtemps joué sur la Terre se trouve au milieu de la grande épreuve de force (showdown) et d’aucuns sont certainement étonnés de voir que vraiment tous les domaines sont concernés par ce jeu du bien et du mal. Espérons que bientôt on pourra dire "étaient". Effectivement, CHAQUE domaine est imprégné par ce jeu : la politique, la religion, la vie de famille, l’économie, la façon de traiter la nature – tout simplement tout ! Et ce tout nous implique également nous, les travailleurs de la Lumière. Oui, nous aussi, nous faisons partie de ce jeu de la dualité. Celui qui pense que le milieu des travailleurs de la Lumière serait la grande exception et que seules des énergies lumineuses s’y fraieraient un chemin, celui-là devrait maintenant peu à peu se réveiller et abandonner cette idée fausse, sans quoi le choc pourrait vraiment être trop grand car, en réalité, nous avons toujours été aussi bien des travailleurs de la Lumière que des travailleurs de l’Ombre. Nous aussi, les travailleurs de la Lumière, nous avons, des incarnations durant, joué le jeu du bien et du mal sous toutes les facettes et je penses que nous avons dû être très bons jadis pour exprimer aussi nos côtés sombres. Mais ce n’est que de cette manière que nous avons appris à avoir de la compréhension pour nos frères et sœurs « sombres », à les aimer et à les accepter, ce qui ne veut évidemment pas dire que nous devons les laisser nous marcher sur les pieds. Mais celui qui a déjà accepté avec amour ses parts d’ombre intérieure, ses côtés les plus sombres, peut comprendre, réellement comprendre, pourquoi ils agissent comme ils le font. La dichotomie de l’existence d’un travailleur de la Lumière est vraiment celle d’accepter en premier lieu et avec amour ses ombres avant de pouvoir réellement se transformer en ces colonnes de Lumière que nous sommes. Sinon nous ressemblons plutôt à un fin fil de lumière qui, un peu maladroit et pourvu d’un syndrome de vouloir aider, pendouille dans le vent. Et j’ose affirmer que la plupart d’entre nous ont traversé cette phase du fil de lumière en croyant réellement être déjà une colonne, jusqu’au moment où nous avons dû nous rendre à l’évidence.

Mais faisons un pas en arrière, sortons de ce qui est personnel et observons le groupe des travailleurs de la Lumière en soi. Oui, ce groupe aussi est imprégné d’enseignements de la Lumière et de l’Ombre. Il y a peu, via Salira mon amie et collègue très appréciée, Lady Nada a parlé de la problématique de certains enseignements et écoles dans le milieu spirituel et pendant plusieurs mois, c’est justement ce sujet qui m’a également préoccupé d’une manière particulièrement intense. « Oui », ces enseignements erronés existent bel et bien dans le milieu spirituel. Si ces enseignements erronés n’existaient pas, cela contredirait les lois de la dualité. Et souvent ce sont ces enseignements erronés qui en rajoutent particulièrement lorsqu’il s’agit d’utiliser les mots lumière et amour. Evidemment, tous les messages et enseignements formulés de manière « fleurie » ne sont pas pour autant des enseignements erronés, car ce serait trop facile. Le fait est : il n’y a aucune règle en la matière. La seule possibilité de faire la différence entre les enseignements véritables et les enseignements erronés, c’est de rééquilibrer le cœur et la raison et d’écouter sa propre sagesse du cœur. Il arrive même qu’un même message canalisé contienne aussi bien des informations véridiques que des informations déformées, cela dépend de la clarté du canal qui transmet le message. Et justement en cette fin d’un monde il y a de nombreux canaux merveilleux et clairs, mais malheureusement il y a en même temps des messages déformés. Il n’y a bien entendu pas de canal à 100% pur car notre langage, qui est purement adapté à ce monde duel, ne convient pas pour transmettre des informations du domaine non duel de l’Univers, mais il y a encore de nombreux autres facteurs responsables de la pureté ou non d’un canal. Loin de moi de vouloir juger d’autres canaux car CHACUN joue un rôle important en ces temps de la grande épreuve de force (showdown). Comment pourrions-nous nous réveiller et apprendre à discerner s’il n’y avait pas ce chaos de messages ? Et la question suivante que je me suis posée par rapport à ce sujet était de savoir si les personnes qui transmettent ces informations déformées sont conscientes que souvent ces informations sont incorrectes ? La raison de cette question est tout simplement que dans mon travail d’énergéticienne et d’accompagnatrice spirituelle (pour moi, la notion d’enseignante est obsolète à différents niveaux), j’ai reçu de très nombreux appels au secours de personnes qui avaient fréquenté une certaine école bien connue dont je ne citerais pas le nom ici. À chaque fois, il s’agissait d’une interférence énergétique d’énergies étrangères que je percevais et qui provenaient manifestement de cette école qui agit au nom de la lumière et de l’amour. Je ne suis pas, tant s’en faut, la seule dans ce domaine qui a fait ces expériences avec des personnes qui ont quitté cette école, j’en ai parlé avec plusieurs collègues. Et tous ont à chaque fois fait les mêmes expériences. Mais pourquoi est-ce ainsi ? Les responsables le font-ils intentionnellement ? Je me demande réellement si cette déformation de l’enseignement a été introduite intentionnellement, et apparemment avec succès, dans le milieu spirituel, ou bien si les personnes qui sont derrière tout cela ne sont pas conscientes du préjudice qu’elles causent. Se sert-on d’elles ou travaillent- elles consciemment pour le gouvernement secret ? Dois-je devenir une théoricienne de la conspiration afin d’élucider cette affaire, ou bien dois-je simplement prendre l’attitude de faire la paix avec cela vu que, comme déjà dit, tout a son bien-fondé dans le jeu final de la dualité ? Finalement j’ai opté pour cette dernière attitude et, après y avoir réfléchi des mois durant, j’ai clos ce sujet pour moi. Mon cher ami et guide, Serapis Bey, m’a aidé à comprendre que même derrière de telles organisations, la Lumière de la Source Une est présente. À ma question si les personnes qui sont derrière ces faits, savent ce qu’elles font, il m’a répondu : « Certains le savent, d’autres succombent à l’erreur d’agir au nom de la lumière et de l’amour. Cela dépend de l’expérience qu’une âme a choisie de vivre. Mais sais-tu bénir cela ? Sais-tu voir le génie de la Source derrière ces enseignements pèle-mêle ? N’est-il pas passionnant de se frayer son chemin, de trier et de constater qu’on est toujours renvoyé à soi-même ? »

Et subitement cela a été une révélation pour moi : jusqu’à présent j’avais de la peine à chaque fois que j’avais connaissance d’un enseignement ou d’un message déformés au nom de l’amour, mais maintenant j’ai conscience du miracle qui est derrière, la chance incroyable de pouvoir grandir que chacun de nous obtient ainsi. Et aussi que ce n’est pas ma tâche de préserver autrui de tomber dans ce piège, au contraire, tomber dans un de ces pièges peut justement être un cadeau pour toute personne qui souhaite du fond du cœur accéder à sa responsabilité personnelle et à son énergie créatrice.

En fin de compte, qu’il s’agisse d’un enseignement erroné ou d’un enseignement véridique, à partir d’un certain point de notre évolution nous serons renvoyé à nous-mêmes car le chemin du retour est aussi individuel que nous le sommes. Mais malgré cela, c’est toujours un chemin d’amour car c’est ce que nous sommes par-delà toute individualité , que nous avons toujours été et que nous serons pour l’éternité !

La raison qui me fait à nouveau aborder ce sujet, bien que j’en aie déjà parlé dans ma première lettre aux enfants de la Lumière, est qu’il semble qu’actuellement il y ait plus souvent des conflits parmi les travailleurs de la Lumière. D’une manière générale, il règne une certaine agitation concernant le sujet des enseignements vrais et faux, respectivement les enseignements de la Lumière et les enseignements de l’Ombre.

Un autre motif de conflits en ces moments est que certains participants de longue date semblent ne plus pouvoir entendre les anciens propos spirituels tels que :

« Qu’est-ce qu’elle/il te reflète ? », « Quelle est ta résonance qui à appelée cette situation dans ta vie ? », « Où sont encore les doutes en toi, puisque cela ne semble pas fonctionner ? », et cætera…

Peut-être savez-vous ce que je veux dire lorsque je dis que des phrases telles que celles citées ci-dessus déclenchent parfois une sorte de grommellement et le sentiment « Je ne sais tout simplement plus entendre cela ! ». Je pense que la raison en est que ces phrases étaient certes précieuses pour nous sur le chemin, mais que pour beaucoup elles ne sont plus aussi valables sur la partie actuelle du chemin qu’elles ne l’étaient jadis. Sur cette dernière partie du chemin, nous rencontrons certaines situations uniquement afin qu’elles nous servent d’outil pour nous exercer à rester centrés. À l’intérieur des nouvelles énergies, les choses fonctionnent souvent déjà beaucoup plus facilement que ce n’était le cas il y a quelques années. Enfin plus de longues recherches de résonance ! Simplement respirer ! Inspirer la Lumière, expirer tout l’ancien, trouver le centre, et voilà. Abandonner également les anciennes phrases et règles qui nous ont été si utiles ces dernières 10-20 années pour éclaircir les choses et nous purifier. Elles nous ont été d’une grande aide et je pense que, dans mes débuts, moi aussi j’ai dû taper sur les nerfs de certaines personnes avec ces phrases. Que ces phrases provoquent justement maintenant un certain malaise en nous, bien qu’elles ne l’aient jamais fait auparavant, est un signe que le changement veut également se faire à ce niveau. En cette époque, l’irritation naît lorsqu’on n’est pas encore prêt à abandonner également les anciens outils spirituels et de s’immerger dans la nouvelle légèreté. Oui, nous avons acquis ces outils péniblement, et pourtant ils ont fait leur temps. Le progrès ne se fait pas que dans la technologie, mais tout ce qui EST évolue constamment, se transforme et s’invente continuellement à nouveau. Et, bien entendu, je dois le redire ici : nous sommes une partie de Tout ce qui EST ! Pouvez-vous encore l’entendre ?

Bon. Pour tout ceux qui ces temps derniers ont eu des conflits de quelque ordre que ce soit, voici mon conseil impératif : aimez-vous à nouveau !

Ce sont les remous de la qualité des temps actuels qui mettent de l’ordre à tous les niveaux et qui peuvent provoquer bien des malentendus. Cela en fait partie et est béni. Cela aussi est une partie de la Source, qui désire jouer son jeu de lumière et d’ombre jusqu’au bout, et quel honneur pour nous de pouvoir être les acteurs principaux dans cette grande épreuves de force (showdown) !

La dualité du bien et du mal se montre encore une fois dans toute sa force avant d’éclater comme une bulle de savon. C’est une croissance lente et nous nous trouvons toujours dans cette phase de croissance, mais à un moment donné le point où la bulle va éclater sera atteint et d’un coup nous prendrons conscience des illusions auxquelles nous succombons encore.

Et nous tous, nous glissons encore l’une ou l’autre fois du côté de la dualité, lorsque nous omettons de rester assis au centre de la tempête. Irritation, impatience mais également des pas énormes en direction de la joie et de la prise de conscience sont possibles en cette époque. De plus en plus de miracles peuvent maintenant se manifester. Comme toujours, le corps physique est à la traîne et les symptômes sont très individuels en ce moment. Là où se trouve votre « point faible », là votre véhicule physique a le plus de difficultés. Soyez affectueux envers vous-mêmes, envoyez de l’amour et non de la peur à ces parties du corps. Expirez la vieille peur des maladies, car bientôt déjà les maladies feront partie du passé de ce monde. Expirez l’irritation, l’impatience, la tristesse et les doutes naissants et concentrez-vous toujours sur les miracles que vous avez déjà créés ou que vous désirez encore créer, voire que vous créerez. Car c’est possible MAINTENANT et cela d’une manière comme jamais auparavant. À partir du centre de votre tempête, au centre de votre coeur il y a un endroit où vous êtes déjà des créateurs. Même si cet état de créateur atteindra des qualités encore bien différentes sur la nouvelle Terre, il est déjà possible MAINTENANT, pendant la grande épreuve de force (showdown), de créer ses propres petits miracles.

Nous avançons maintenant vers la 2ème Convergence Harmonique qui aura lieu cet été. L’énergie de cette Convergence Harmonique séparera pour ainsi dire le bon grain de l’ivraie, je ne veux pas dire par là les êtres humains bons des mauvais. La façon de penser en termes de bien et de mal fera face à une toute nouvelle façon de penser et de ressentir. On pourrait dire que la conscience de la dualité est l’ivraie et la conscience de l’unité est le bon grain. Celui qui pense qu’il faudrait séparer les êtres humains bons des mauvais, se trouve toujours dans la conscience de la dualité. À mon avis, il s’agit du fait que les âmes divines de tous les êtres humains peuvent maintenant décider si elles veulent continuer à accumuler des expériences dans la conscience de la dualité ou si elles veulent passer dans la conscience de l’unité de la nouvelle Terre. Toute décision est bénie et toute décision est possible, car la Source n’est pas limitée dans ses possibilités d’expériences. La dualité ne cessera pas d’exister, car elle est une forme de conscience dans laquelle une âme peut entrer si elle choisit de faire cette expérience. Gaïa aussi a pris cette décision jadis mais, vu que cette expérience est en soi une illusion, le moment vient où cette expérience prend fin et pour Gaïa ce moment est venu. Celui qui veut l’accompagner est chaleureusement invité à le faire ! Celui qui désire encore rester un peu dans la conscience de la dualité peut aussi prendre cette décision. Mais ceux qui se décident pour d’autres expériences dans la dualité ne sont pas les mauvais. Peut-être ont-ils choisi le rôle des mauvais pour cette incarnation- ci, mais jadis nous avons également fait cela afin de faire l’expérience de la dualité sous toutes ses facettes.

Le milieu spirituel n’est pas exclu des lois de la dualité. Parmi les enseignements des travailleurs de la Lumière, on trouve aussi bien des enseignements véridiques que des enseignements erronés, des messages véridiques que des messages déformés. Et, vu que des mois durant j’ai réfléchi à ce sujet, je suis arrivée à la conclusion que cela aussi est béni. C’est si simple, et souvent nous compliquons nous-mêmes les choses bien plus que de raison. La bonne nouvelle est : nous retournons à la maison ! Le chaos de l’époque actuelle, les conflits, qui naissent en raison de « l’enflure de la dualité » avant qu’elle n’éclate, tout cela fait partie de ce retour.

Nous retournons à la maison ! C’est ce que nos cœurs nous disent dans les moments de silence où nous ressentons plus fort les énergies qu’il y a un an, un mois, une semaine.

Nous retournons à la maison ! C’est le sentiment de l’impatience, qui peut parfois déborder en un sentiment d’irritation. Pardonnez-vous cela à vous-mêmes, car c’est simplement une expérience que vous faites en ce moment.

Nous retournons à la maison ! Parfois cela semble trop beau pour être vrai. Des millénaires durant, d’incarnation en incarnation, nous avons fait l’expérience des déceptions, de la souffrance et du chagrin, est-ce que cela est vraiment fini ? Oui, des doutes naissent, il y a trop longtemps que « à la maison » était à portée de la main et pourtant, mes chers co-lumières, co-phares et co-assis au milieu de la tempête : nous pouvons tous entendre la voix d’une manière ou d’une autre : Nous retournons à la maison !

Dans un amour, une affection et une joie profondes

Votre ShaNiraa Lanceya et le monde spirituel
Revenir en haut Aller en bas
 
Lettre aux Enfants des Etoiles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Souffle d'Amitié :: SOUFFLE DE LA SPIRITUALITE :: SPIRITUALITE :: Textes de Réflexion-
Sauter vers: